L’Histoire du club

Maisons-Alfort a toujours été un bastion du billard français.

Le Café de la Gare, le Marigny, le Mondial, pour ne citer que ces « bistrots », possédaient une arrière salle avec des billards. C’est le Mondial, situé, en face de l’actuel parc Cino del Duca (anciennement imprimerie éponyme), qui vit se développer un club sportif.

Ce café possédait en fond de salle, 4 tables de 2,80m et 3 tables de 3,10m. Le billard club de Maisons-Alfort défendait ses couleurs dans ce que l’on appelait alors « le district Paris-Sud ».

C’est en 1983, qu’un passionné parmi tant d’autres, voulut donner un tournant à ce club, qui allait devenir par la suite de JAMA Billard Club.

La JAMA, acronyme de Jeanne d’Arc de Maisons-Alfort, est une association omnisport centenaire sur la commune, et ancien patronage.

Forte de ses multiples sections (Football, Tennis, Pétanque, Badminton, Volleyball), la JAMA accueille donc en son sein en 1983, l’activité billard.

La municipalité de Maisons-Alfort possède des locaux désaffectés (en fait une ancienne école) qu’elle met gracieusement à notre disposition. Thierry Deloffre, le passionné en question, adoubé par l’équipe dirigeante de la JAMA, en devient le premier président.

inaugurationInauguration Par M. le maire René Nectoux et son premier adjoint M. Michel Herbillon

IMGP5571

Ceci se passe en 1983, et une trentaine de passionnés se regroupent autour de 3 tables de 2,80m et d’une table de 3,10m.

Ce sera le commencement d’une longue carrière pour cette section active de la Jeanne d’Arc.

En 2016, après 3 ans de combat, la section billard finalise son projet de scission de la Jeanne d’Arc (voir article de l’AGE du 19/02/2016) : http://www.abma.fr/?p=204

C’est la naissance de l’ABMA.